Baisse des températures : alerte sur le réseau électrique

Publié le par Les Echos/RTE via M.E.

Face à la vague de froid et à une production nucléaire au plus bas, RTE alerte quant à un déséquilibre entre la consommation et la production d'électricité. La situation « pourrait être tendue » ce lundi, met en garde le gestionnaire du réseau, qui appelle les ménages à modérer leur consommation.

Source : EDF

La baisse soudaine des températures perturbe l'équilibre entre la consommation et la production d'électricité. Dans un communiqué publié ce samedi, le gestionnaire du réseau, RTE, alerte sur une situation qui « pourrait être tendue » ce lundi, et active le signal Ecowatt « orange ».

« RTE demande aux entreprises et collectivités de modérer leur consommation lundi matin (en particulier entre 07h00 et 10h00) et demande aux Français qui le peuvent de décaler leur consommation d'électricité à ce week-end plutôt que lundi en ce qui concerne l'usage d'appareils électroménagers », indique-t-il. Depuis sa généralisation en 2019, ce signal, qui peut aller jusqu'à « rouge », avait déjà été activé en janvier 2021 alors la France traversait une vague de froid .

Selon le gestionnaire du réseau, la consommation d'électricité pourrait atteindre 73.000 MW vers 9 heures. La production nationale devrait être de seulement 65.000 MW au même moment, mais la France devrait pouvoir importer jusqu'à 11.000 MW pour passer ce cap, estime RTE. « RTE n'envisage toutefois pas de coupure d'électricité lundi matin, sauf si des aléas devaient survenir ce week-end », précise l'entreprise, qui actualisera ses analyses dimanche.

Des réacteurs nucléaires en maintenance

Le déclenchement du signal Ecowatt s'explique par la vague de froid associée à un contexte de production nucléaire basse, à une période de l'année où EDF place une partie de ses réacteurs nucléaires en maintenance. Actuellement, 27 réacteurs nucléaires sont indisponibles sur 56. La centrale à charbon de Saint-Avold (Moselle) vient en outre de fermer, même si elle peut éventuellement être remise en fonction l'hiver prochain.

Certains gestes d'économies, comme éteindre les appareils en veille ou baisser le chauffage « peuvent avoir un véritable impact », souligne RTE. « Si tous les Français éteignent une ampoule, cela entraîne une économie de consommation d'électricité de 600 MW soit environ la consommation d'une ville comme celle de Toulouse ».

RTE alerte sur le fait que la situation de lundi matin pourrait être tendue en ce qui concerne l’équilibre entre la consommation et la production d’électricité. RTE rappelle que chacun (ménages, entreprises ou collectivités) peut contribuer à réduire sa consommation d’électricité en adoptant les bons gestes lors de la pointe de consommation prévue, ce lundi 4 avril, entre 06h00 et 12h00.

En raison de la baisse des températures, la consommation d’électricité sera élevée ce lundi 4 avril 2022 et pourrait atteindre 73 000 MW vers 09h00. La production d’électricité devrait être de 65 000 MW, mais la France devrait pouvoir importer jusqu’à 11 000 MW. 
RTE n’envisage toutefois pas de coupure d’électricité lundi matin, sauf si des aléas devaient survenir ce week-end. RTE actualisera ses analyses dimanche en fonction d’une part des prévisions météorologiques les plus récentes, et d’autre part du niveau de la production d’électricité.  
RTE demande aux entreprises et collectivités de modérer leur consommation lundi matin (en particulier entre 07h00 et 10h00) et demande aux Français qui le peuvent de décaler leur consommation d’électricité à ce week-end plutôt que lundi en ce qui concerne l’usage d’appareils électroménager (comme les lave-vaisselles ou les lave-linges).  
Au travail ou à son domicile, chacun peut agir en effectuant des gestes simples présentés sur le site monecowatt.fr, par exemple en baissant la température de son logement en cas d’absence dans la journée, ou en éteignant complètement ses appareils en veille, voire en limitant le nombre de lumières allumées dans une pièce, etc.  
Ces gestes peuvent avoir un véritable impact. A titre d’exemple, si tous les Français éteignent une ampoule, cela entraîne une économie de consommation d’électricité de 600 MW soit environ la consommation d’une ville comme celle de Toulouse. 
 
Par ailleurs, dans le contexte énergétique actuel, toute réduction de la consommation d’électricité permet de limiter le recours aux moyens de production d‘électricité à partir du gaz. En effet, les réductions de consommation conduisent à limiter le recours aux centrales à gaz et contribuent à économiser les stocks de gaz pour l’hiver prochain.

Source : https://www.rte-france.com/actualites/baisse-temperatures-rte-active-signal-orange-national-ecowatt-lundi-4-avril-2022