Episode de pollution touchant notre région et la Belgique

Publié le par M.E.

La chute progressive de la vitesse du vent lié au contexte météorologique se traduit par une stagnation des polluants de l'air ambiant et donc une augmentation brutale de leur teneur dans l'air.

Ces vents ont chuté en vitesse moyenne de 15-18 km/h à actuellement moins de 5 km/h. Or on sait expérimentalement que cette vitesse doit être au moins de 15 km/h pour une dispersion suffisante des polluants dans l'air.

Source : Info-Climat

Voici la carte publiée par PREVAIR (http://www2.prevair.org/) pour hier, ce mardi 24 janvier 2023 :

L'évolution de la qualité de l'air relevé par la station ATMO de Roubaix-Serres donne cette évolution récente :

La valeur relevée à 12 heures ce matin, 60 microgrammes/m3, est plus de 12 fois supérieure au maximum recommandée (5 microgrammes/m3)  par l'OMS dans sa recommandation de 2021.

Voici les prévisions de PREVAIR pour aujourd'hui et les jours suivants : la qualité de l'air va progressivement s'améliorer mais rester quand même médiocre.

Pour se protéger, les masques notés N95, KN95 ou FFP2 sont les plus efficaces contre la pollution par les particules et les infections aéroportées, en particulier si le masque a un joint étanche et des sangles réglables.

Masques FFP2 (à gauche) et FFP3 (à droite)

M.E.