Sensibiliser et former aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l'enseignement supérieur

Publié le par MESRI via M.E.

Jean Jouzel, climatologue, ancien vice-président du GIEC a rédigé un rapport d'étude pour le compte du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation, il vient d'être mis en ligne.

L’objectif de former tous les apprenants passant par l’enseignement supérieur aux enjeux de la transition écologique nécessite la mobilisation et l’évolution de tous les cursus, en formation initiale comme en formation continue, qu'ils conduisent à des concours, des diplômes nationaux, des diplômes d'Etat, des diplômes d'établissement ou des diplômes professionnels.

Les formations supérieures des établissements privés ou hors de la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sont incluses dans cette mobilisation générale.

Dans cette perspective, ce rapport décrit une démarche à décliner par les équipes enseignantes, dans le respect de leur liberté pédagogique et de l’autonomie des établissements. L’objectif est de faire en sorte que chacun dispose des connaissances et de compétences à même de lui permettre d’agir pour la transition écologique en tant que citoyen et en tant que professionnel.

Pour ce faire, la voie la plus adaptée est de généraliser l’approche par les compétences à toutes les formations, en se fondant sur des référentiels spécifiques à chaque filière et élaborés sur la base d’un socle cohérent de cinq compétences :

  • appréhender les équilibres et les limites de notre monde par une approche systémique,
  • saisir les ordres de grandeur et les incertitudes par une analyse prospective,
  • co-construire des diagnostics et des solutions,
  • utiliser les outils pour concrétiser les évolutions,
  • agir en responsabilité.

Télécharger le rapport ici : https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/283872.pdf

Source : https://www.vie-publique.fr/rapport/283872-former-aux-enjeux-de-transition-ecologique-dans-enseignement-superieur