Putains de camions : les poids lourds en question. Un documentaire d'ARTE à voir absolument

Publié le par ARTE via M.E.

En Europe, 80 % des marchandises sont transportées par voie routière. Mais à quel prix ? Enquête sur la folie des poids lourds.

Cela n’aura pas échappé aux automobilistes : les autoroutes européennes sont encombrées par des files de poids lourds toujours plus interminables. Alors que près de 80 % des marchandises transitent par voie routière, le nombre de camions en circulation devrait augmenter de 40 % dans cinq ans.

Pourquoi ce choix de la route au détriment du rail ou du transport maritime, qui présentent pourtant de nombreux avantages, notamment écologiques ?

Pour quelle raison les camions sont-ils aussi nombreux – un tiers d’entre eux, selon les estimations – à rouler à vide ?

Diesel bon marché, dumping sur les salaires des chauffeurs, explosion des commandes sur Internet, production et livraison à flux tendu : cette folie des poids lourds, qui résulte d’une série de décisions politiques, notamment un investissement massif dans les autoroutes, sert des intérêts économiques. Si les entreprises privées profitent de ce système, les citoyens en subissent les conséquences : embouteillages, pollution, risques sanitaires et usure précoce des infrastructures publiques. À l’échelle du continent, la Suisse offre pourtant un modèle plus vertueux : le pays a su s’affranchir du lobby automobile pour miser sur le transport ferroviaire.

Notre commentaire : Ce documentaire met bien en évidence tous les enjeux du transport routier et ses impacts sanitaires, climatiques et énergétiques. L'industrie automobile européenne et son inertie ont été incapables de produire des véhicules avec une motorisation alternative.

Les disparités salariales encouragent l'utilisation des camionneurs les moins disant et, donc actuellement, ceux venant de Pologne, des Pays Baltes et, de plus en plus, de Roumanie et Bulgarie (encore moins chers). Les grandes entreprises industrielles ont toutes adoptées une organisation logistique basée sur le juste à temps (JAT) et encore plus anti-écologiques, les entreprises de vente en ligne organisent la surenchère pour des livraisons toujours plus rapides. Ces dernières, vu le coût faible du transport routier, n'hésitent pas à faire rouler des énormes camions au trois quart vides entre leurs pôles logistiques dispersés entre différents pays européens ! En outre, le documentaire aborde le problème de la gravité des émissions polluantes des camions tous quasiment à motorisation Diesel. La plus grande proportion des oxydes d'azote, très néfastes pour le système cardiovasculaire, est émise par les moteurs Diesel. C'est une calamité pour les riverains d'autoroutes et des axes traversés par les camions des villes.

Face à cela, le documentaire montre bien la difficulté de l'Europe (Commission et Parlement) à légiférer et surtout faire appliquer la règlementation. Le documentaire démontre la puissance des lobbys à la manoeuvre auprès de certains parlementaires européens.

C'est ainsi que le transport routier est devenu une sorte de grand espace de quasi non-droit avec comme victimes les camionneurs, mais aussi tous les autres usagers de la route car les dépassements d'horaires légaux sont peu sanctionnés et ceux-ci provoquent des accidents très meurtriers. M.E.