Aluminium dans les vaccins : le rapport qui dérange

Publié le par Le Parisien via M.E.

Dans un rapport jamais rendu public depuis mars, des scientifiques pointent les risques induits par la présence d’aluminium dans les vaccins.

On y lit des échanges cordiaux mais surtout un débat âpre et passionné. Ces documents que nous nous sommes procurés, c’est l’avis du conseil scientifique de l’ANSM, le gendarme du médicament, et l’ensemble des discussions que les spécialistes ont mené sur l’étude de l’équipe du professeur Gherardi, chef du service neuromusculaire à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, évaluant la neurotoxicité de l’aluminium présent dans les vaccins.

Si cet essai n’est en rien - au contraire - contre les vaccins, il pointe des risques inhérents à l’aluminium que contiennent la majorité d’entre-eux. Et pose des pistes, notamment génétiques, dont les experts s’accordent à dire qu’elles doivent être "poursuivies" et "approfondies". Mais voilà, ces conclusions datent de... mars et depuis "rien", souffle Guillemette Crépeaux, chercheuse à l’Inserm et coauteure de l’essai, qui a eu accès au compte-rendu final il y a à peine trois jours !

Bien que financé par l’ANSM - avec donc des deniers publics -, en plein débat mouvementé sur l’extension de l’obligation vaccinale à onze vaccins infantiles, et à la « stupéfaction » des associations de patients, ce rapport n’a pas été rendu public. "Les avis consultatifs du conseil scientifique n’ont pas vocation a être publiés. Cela ne veut pas dire qu’on cherche à les cacher", défend de son côté l’ANSM. Voici ce qu’on y découvre.

Lire la suite sur le site du Parisien

Et la réaction de l'Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé (ANSM) qui nie toute existence de problème : Lire ici sur le site de l'ANSM

Commentaire : Si cela ne vous rappelle pas quelque chose ... Et le principe de précaution passé aux oubliettes alors qu'il est inscrit dans la constitution !