Un quart des entreprises les plus polluantes ne reportent pas leurs émissions de gaz à effet de serre

Publié le par Novethic via M.E.

C’est un chiffre qui a de quoi inquiéter : un quart des entreprises les plus polluantes au monde ne publient pas d’informations sur leurs émissions de gaz à effet de serre, selon une récente étude commandée par un groupe d’investisseurs. C’est pourtant la première étape indispensable pour construire une stratégie climatique et s’aligner avec l’Accord de Paris.

Elles ne peuvent pas ignorer la réalité du changement climatique, et pourtant un quart des entreprises cotées les plus polluantes au monde ne jugent toujours pas utile de reporter leurs émissions de gaz à effet de serre. Cela démontre l’ampleur des efforts qu'il reste à déployer pour s’aligner avec l’Accord de Paris et espérer rester sous un réchauffement limité à 2°C d’ici la fin du siècle.

Ces résultats ont été révélés par l’institut de recherche Grantham sur le changement climatique et l’environnement de la London School of Economics (1). À la demande d’un groupe d’investisseurs, réunis sous la bannière Transition Pathway et représentant 14 000 milliards de dollars d’actifs, ils ont évalué les données de 274 entreprises parmi 14 secteurs fortement émetteurs comme le pétrole et le gaz, l’automobile, l’aviation ou encore l’acier.

Seulement 20 entreprises alignées avec l’objectif 2°C

"Trop de grandes entreprises émettrices doivent encore intégrer le risque climatique dans leurs opérations et leurs stratégies", assurent les auteurs. 86 % des entreprises n’ont pas dévoilé de scénario climatique et 55 % n’ont pas pris d’objectif quantifié de long terme pour la réduction des émissions. Parmi les autres apprentissages du rapport, on peut noter que 30 % des sociétés seront alignées avec le scénario 2°C d'ici 2030 et seules 20 ont déjà réduit leurs émissions pour être alignées avec cette trajectoire.

Plus grave encore, 3 % des entreprises passées au crible (soit 9 entreprises) ignorent ou ne reconnaissent pas le changement climatique comme un sujet pouvant les concerner. "Ces résultats renforcent le besoin d’engagement de la part des investisseurs pour encourager un plus grand reporting sur le climat", concluent les auteurs.

(1) Voir l'étude de l'institut Grantham 

Source : https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/un-quart-des-entreprises-les-plus-polluantes-ne-publient-pas-leurs-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-147556.html