ZAC Friche St Sauveur à Lille : nouvelle enquête publique et municipalité pratiquant le fait accompli !

Publié le par M.E.

Une nouvelle enquête publique a été mise en route suite aux remarques du commissaire-enquêteur en charge de la 1ère enquête. Elle est ouverte du 22 février à 9 heures jusqu'au 8 mars 2019 à 17 heures. Le commissaire-enquêteur reste Michel-Ange Mouquet, général de brigade (air) en retraite.

https://www.registre-numerique.fr/saint-sauveur-lille/documents#collapse10188

Attention : documents nouveaux à télécharger en bas de la page du site (voir copie d'écran ci-dessous.

La Mairie de Lille, quant à elle, publie une page "d'information" sur cette nouvelle enquête publique complémentaire qui s'appuie sur la décision du tribunal administratif du 5 octobre 2018 qui justifie sa position par les différentes remarques effectuées par le commissaire-enquêteur le 18 mai 2018. Voir les réserves exprimées par le Commissaire-enquêteur ici.

Dans cette page d'information, la Mairie de Lille se garde bien de mettre le citoyen en relation avec les nouveaux documents de l'enquête publique, il faut pour cela rechercher cette information sur le site de la MEL, puis on est enfin renvoyé vers le "registre numérique" officiel. Deuxième remarque, le délai pour que les citoyens puissent s'emparer du dossier est très court : du 22 février jusqu'au 8 mars !!!

Cette page d'information semble signifier que cette enquête est une simple formalité, car rien de sérieux ne serait en opposition à l'intérêt général ou à la protection des espèces protégées ou encore à la garantie d'un environnement favorable aux habitants et à la nature. Il suffit de lire l'avis de l'autorité environnementale pour se rendre compte que de nombreux obstacles restent à franchir pour qu'il n'y ait plus de réserves. Notre association va bien sûr être très vigilante et attentive sur ce dossier ... AFFAIRE A SUIVRE !

Voici les informations transmises par Bénédicte Vidaillet de l'association P.A.R.C. Saint Sauveur :

Alors que l'avenir du projet Saint Sauveur a été gelé en octobre par la justice, saisie par deux associations, alors que l'enquête complémentaire sur le site n'est pas encore ouverte (elle aura lieu du 22 février au 8 mars), la Ville fait comme s'il n'y avait plus rien à négocier ! Vous voulez encore profiter du Belvédère, eh bien, circulez, il n'y a rien à voir ! 

Après avoir clôturé la friche en 2017, après avoir éradiqué la nature qui s'y était développée, elle ferme maintenant l'accès au Belvédère : des travaux ont commencé ce matin, 360 m de plots de béton sont en train d'être installés. 

Pourtant, ce lieu ouvert est le seul espace de nature du quartier, il est fréquenté par de très nombreux habitants : riverains, promeneurs, enfants, etc. En janvier, nous y avons planté 250 arbustes, après avoir déjà installé 200 plants en mars 2018. 

De quel droit Martine Aubry nous prive-t-elle de manière unilatérale, sans aucune discussion préalable, de ce dernier lieu de nature et de respiration dans le quartier ? Au nom de quoi ? Comment peut-elle augurer du résultat de l'enquête publique, de l'avis du Commissaire enquêteur et des démarches juridiques en cours ? Considère-t-elle déjà que la construction de la piscine est autorisée ? Comment peut-elle priver les Lillois participant à l'enquête publique d'une visite sur le site afin de comprendre les nombreux enjeux qui s'y jouent ? 

Ne nous laissons pas faire ! Ne nous laissons pas priver de la jouissance de ce qui est notre bien commun.

MOBILISONS-NOUS DEMAIN, MARDI, A 10H, SUR LE BELVEDERE, devant la maison Stéphane HESSEL pour empêcher cet acte incompréhensible et illégitime. C'est MAINTENANT qu'il faut réagir et être présent physiquement, après il sera trop tard.

https://www.facebook.com/fetelafriche/?ref=bookmarks

Car comme toujours, nos élus tentent de nous mettre devant le fait accompli et pratiquent la politique de la terre brûlée. Nul doute que l'étape suivante, si nous laissons faire, sera la coupe de tous les arbres anciens installés au Belvédère, l'arrachage de nos 450 jeunes plants, l'arasement des petites buttes qui donnent tout son charme au site, le massacre de toute la nature qui s'est installée là.

Voici ce que nous avons publié à l'époque : notre analyse du dossier, notre avis remis en tant qu'association au commissaire-enquêteur :

http://www.vigieecolo.fr/2018/03/pourquoi-nous-ne-voulons-pas-de-ce-projet-d-amenagement-de-la-zac-saint-sauveur.html

Voici d'autres avis associatifs :

http://www.vigieecolo.fr/2018/04/avalange-d-avis-deposes-et-tres-critiques-pour-l-enquete-publique-sur-le-projet-saint-sauveur.html

http://www.vigieecolo.fr/2018/06/enquete-publique-sur-projet-immobilier-saint-sauveur-le-feu-est-orange-et-certainement-pas-vert.html

http://www.vigieecolo.fr/2018/08/friche-saint-sauveur-a-lille-la-guerre-des-mondes.html