Parution du Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C

Publié le par IPCC (GIEC) via M.E.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU GIEC

8 octobre 2018

Approbation par les gouvernements du Résumé à l’intention des décideurs relatif au Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C

 

INCHEON, République de Corée, 8 octobre – Pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 ºC, il faudrait modifier rapidement, radicalement et de manière inédite tous les aspects de la société, a déclaré le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans le cadre d’une nouvelle évaluation. Outre les avantages évidents pour les populations et les écosystèmes naturels, le fait de limiter le réchauffement à 1,5 °C et non à 2 °C permettrait également de faire en sorte que la société soit plus durable et plus équitable, a précisé le GIEC lundi.

 

Le Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C a été approuvé samedi par le GIEC à Incheon, en République de Corée. Élément scientifique clé, il sera au cœur de la Conférence sur les changements climatiques qui se tiendra dans la ville polonaise de Katowice en décembre et lors de laquelle les gouvernements feront le point sur l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

 

Lire le résumé pour décideurs (communiqué de presse) ici

 

Accéder à la page du rapport complet ici (uniquement en anglais)

Vidéo de la conférence de presse du GIEC du 8 octobre 2018 à Incheon, Corée du Sud.