Climat et protection des populations : un enjeu capital pour l'Europe. Mercredi 17 octobre 2018 à Sciences Po Lille

Publié le par M.C.

Chers concitoyens, nous vivons un moment de l’histoire des hommes et de la Terre. Si nous en sommes encore là aujourd’hui, à nous mobiliser pour que les équilibres vitaux de la biosphère soient respectés par nos responsables politiques, plus d’un quart de siècle après le Sommet de la Terre à Rio, c’est qu’ils se sont montrés insuffisants, c’est que nous nous sommes montrés collectivement insuffisants. Nous vivons une forme de basculement moral : comme l’a exprimé Aurélien Barrau [1] récemment, le sérieux a changé de camp. Nicolas Hulot, l’enfant du pays, a raison : il est temps de nous organiser entre nous pour aider ces dirigeants à revenir dans ce cercle de la raison.
La raison, au 19ème et au 20ème siècles, c’était le progrès industriel. Au 21ème siècle, c’est l’intégrité des équilibres spontanés de la biosphère, condition essentielle de la protection des personnes et des populations. Il est donc urgent d’instituer dans nos territoires une politique protectrice de la santé des populations qui soit également et surtout une politique de protection de leur environnement et du climat, car ces objectifs sont indissociablement liés.
Non, le chaos social et climatique n’est pas une fatalité. Une autre société ne demande qu’à naître des impasses actuelles. Réussir la transition écologique et solidaire n’est pas seulement une question de croissance ou d’emplois, c’est surtout vivre dès maintenant en meilleure santé, un avenir pour nos enfants, une harmonie à retrouver entre nous et avec l’ensemble des êtres qui nous accompagnent dans l’aventure de la vie.
Après la marche viendra le temps de la réflexion et cette réflexion commence dès mercredi 17 octobre, à 18h, à Sciences Po Lille, avec la venue de Pierre Larrouturou qui viendra s’entretenir avec les élus, les étudiants et le grand public de la région des nouvelles politiques climatiques à mettre en œuvre, pour l’atténuation de la dérégulation climatique, pour l’adaptation des infrastructures, mais aussi pour la protection des populations. M.C.

[1] "Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité". Le Monde, 4 septembre 2018