Retour de la pollution atmosphérique depuis quelques jours dans notre région et au delà (réactualisé au 8 juillet 2018)

Publié le par M.E.

Cette masse de polluants, compte tenu des conditions météorologiques, a tendance à s'immobiliser, s'accumuler, puis migrer au grès des vents sur une grande partie de notre région Hauts-de-France, sur le sud de l'Angleterre, sur une grande partie de la Normandie, de la Belgique. Voici les concentrations en particules fines PM2,5 mesurées par la station ATMO de Lille-Fives depuis le 22 juin 2018 :

Un pic montant à presque 6 fois la recommandation de l'OMS pour les particules fines PM2,5 vient d'être enregistré par la station ATMO de LIlle-Fives ce 7 juillet 2018 à 02 h 00 !

Ces valeurs sont supérieures en moyenne d'un facteur de 2 à 3 aux recommandations de l'OMS et donc, sans être catastrophiques, se traduisent par une qualité de l'air mauvaise pour la santé humaine. En outre, les scientifiques ont constaté, qu'associés aux particules, les pollens ont un pouvoir allergisant très fortement multiplié : rhinites, picotement des yeux, conjonctivites sont les symptômes habituels de ce phénomène.

Voir à ce sujet : http://www.atmo-hdf.fr/decouvrez-les-dernieres-actualites/459-pollens-alerte-aux-allergies-dans-la-region.html

A cela, s'ajoute, puisqu'il fait maintenant chaud, une concentration importante en ozone (O3) et en oxydes d'azote (NOx).

Voici les prévisions fournies par le site PREV'AIR pour les jours qui viennent du 8 au 10 juillet 2018. La couleur rouge signifiante de fortes concentrations est de retour sur notre région et la situation risque fort de rester stable à cause de l'absence de vent fort et ... de pluie.

Carte PREV'AIR de prévision pour le 8 juillet 2018

Carte PREV'AIR de prévision pour le 9 juillet 2018

Carte PREV'AIR de prévision pour le 10 juillet 2018