Episode de pollution depuis le 28 avril 2018 enfin terminé ?(réactualisation au 15 juin 2018)

Publié le par M.E.

 

Le "super épisode" de pollution va-t-il enfin prendre fin grâce à un changement des conditions météorologiques : Nous avons du plaisir à constater les prévisions de PREV'AIR et d'URBAN'AIR mais ni les autorités de l'Etat ni nos élus n'y sont pour quelque chose !

A ce jour, le super-épisode a duré jusqu'à présent 46 jours ! Voici les moyennes horaires relevées de la station ATMO de Lille-Fives depuis le 28 avril 2018 début de l'épisode :

Voici pour la période récente à partir de début  juin 2018 :

Depuis le 28 avril jusqu'au 12 juin 2018, soit une durée de 46 jours, une seule accalmie d'air pur a été enregistrée du 2 juin jusqu'au 3 juin à midi ! C'est un "cessez-le-feu" de bien courte durée pour nos poumons !

En outre, on a pu relever des pics de concentration de particules fines PM2,5 avec des valeurs entre 70 et 90 µg/m3 ceci du 25 au 26 mai de 18 heures à 10 heures du matin. Même valeurs très dangereuses pour du 29 au 30 mai de 22 heures à 4 heures du matin. On est donc à des facteurs oscillant entre 6 à 9 fois la recommandation de concentration en PM2,5 de l'OMS à ne pas dépasser ! 

Les valeurs que nous avons mesurées avec notre mesureur Laser HP-5800D dans les conditions métrologiques habituelles (120 sec de temps de mesure / 1er étage d'un immeuble dans une rue peu passante ) donnent pour le 11 juin 2018 et les jours suivants :

Date

Heure

PM2,5 (µg/m3)

PM10 (µg/m3)

11 juin 2018

03 h 00

21,4

30,6

 

06 h 00

33,3

47,2

 

11 h 00

23,7

31,2

 

17 h 00

8,0

10,7

 

20 h 00

9,0

12,1

12 juin 2018

05 h 30

27,5

34,8

 

08 h 00

31,9

42,3

 

09 h 00

29,7

41,0

 

14 h 00

23,4

29,8

 

18 h 00

16,4

25,9

 

20 h 00

8,5

11,6

13 juin 2018

07 h 00

6,0

10,7

 

09 h 00

6,6

14,9

 

13 h 00

3,6

3,8

 

19 h 00

7,4

9,7

14 juin 2018

07 h 00

7,6

8,9

 

11 h 00

7,3

8,6

 

20 h 00

3,0

3,2

15 juin 2018

07 h 00

6,5

16,3

 

10 h 00

16,5

31,4

 

Pour les prochains jours, le site PREV'AIR prévoit une nette amélioration, la couleur devenant jaune, puis bleu et non plus rouge ou rouge foncé. Voici les prévisions pour les jours à venir, du 15 juin jusqu'au 17 juin 2018, la situation devrait être bien meilleure avec des concentrations en particules fines  plus faibles que les jours précédents. Tout dépendra, en effet, à la fois de la direction et de l'intensité du vent et des précipitations qui dispersent les polluants et/ou les envoient vers les sols et la végétation.

Ce ne sont, en effet,  que des prévisions réalisés par  PREV'AIR basé sur des calculs de simulation dont on peut trouver les explications ici : http://www2.prevair.org/content/propos-de-prevair

Carte de prévision PREV'AIR pour le 15 juin 2018

Carte de prévision PREV'AIR pour le 16 juin 2018

Carte de prévision PREV'AIR pour le 17 juin 2018

L'OMS a précisé à plusieurs reprises, qu'au delà des épisodes de pollution, c'est la pollution de fond journalière qui endommage jour après jour notre organisme. Cet air ambiant  respiré est donc très malsain.

Voici les mesures prises par la préfecture du Nord pour les 9 et 10 juin 2018 :

Pollution atmosphérique dans le Nord : mesures d'information-recommandation ces samedi 9 et dimanche 10 juin 2018

Comme vous le savez, sans doute, la France comme d'autres pays européens, a préféré payer des amendes plutôt que s'engager à prendre des mesures drastiques pourtant nécessaire pour améliorer la qualité de l'air au quotidien.

C'est la météo qui vient de temps en temps à notre secours en diluant les polluants grâce à la pluie et/ou au vent. Ce n'est pas, en effet, la "réduction recommandée" ou "obligatoire" de vitesse, sur certaines routes qui peut changer la qualité de l'air de manière significative !

La mauvaise qualité de l'air est la pointe de l'iceberg de notre civilisation productiviste, individualiste et addict à la consommation !
Cette pointe cache comme vous le savez probablement :

- notre mode de mobilité privilégiant, encore et toujours, aujourd'hui la voiture (diesel) ou le camion (diesel) pour les marchandises, et pour certains, l'avion pour les week-ends de détente loin/très loin du domicile,

- notre façon de nous chauffer avec des combustibles très polluants (charbon, bois, fuel),

- notre façon de traiter les déchets en privilégiant l'incinération plutôt que le recyclage, par exemple,

- notre agriculture[1] qui tarde trop à se débarrasser de son mode productiviste dominant,  polluant simultanément plantes, sols, eau et air avec abondance de produits phytosanitaires, rendant malades les agriculteurs,

- etc.

Ce mode de vie actuel procure beaucoup trop d'émissions de polluants comme les particules fines, les oxydes d'azote, des suies, des HAP ou l'ozone quand il fait chaud.
Ce  mode de vie s'accompagne aussi simultanément d'émissions massives de gaz à effet de serre qui change notre climat.

Tous ces facteurs contribuent à annoncer un drame sanitaire dont les signes précurseurs se voient chez les tous petits, les enfants, les personnes âgées fragiles.

En même temps, ce changement de nature de l'air ambiant empoisonne largement la flore et la faune et, avec le changement climatique contribue à l'érosion massive de la biodiversité.

Non, on ne peut pas faire de la transition écologique à dose homéopathique, comme nous l'avons vécue depuis plusieurs décennies et quelles que furent les régimes politiques !

Depuis de trop nombreuses années, les gouvernements successifs ont rédigé toutes sortes de plans[2], peu engageants, peu contraignants pour faire croire à une volonté d'action.

Ne restons pas passif face à ce drame sanitaire, environnemental et climatique !

M.E.

[1] L'agriculture biologique n'est présente dans la région Hauts-de-France que sur 1,2% de la surface agricole utile (Statistiques GABNOR 2016)
[2] PPA, SRCAE, PDU, PRSE, PCET, SCOT,
PLU...

N.B. Pour en savoir plus sur la qualité de l'air, consultez notre dossier bibliographique ici et aussi en particulier "comment se protéger de la pollution de l'air ambiant chez soi"

vigieecolo.fr a publié depuis février 2017 58 articles en rapport avec la qualité de l'air : on peut les consulter en cliquant sur le mot-clé air (colonne de droite de ce site). M.E.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :