Adaptation au changement climatique : Les pays européens évaluent leur vulnérabilité et les risques

Publié le par E.E.A. via M.E. (traduction)

Selon un rapport de l'Agence Européenne pour l'Environnement (EEA) publié le 24 avril 2018, presque tous les pays européens ont mené des évaluations nationales de la vulnérabilité et des risques liés aux changements climatiques dans le cadre de leurs plans d'adaptation afin de mieux gérer les impacts des risques liés au climat.
Le rapport de l'AEE «Évaluation nationale des risques et des changements climatiques en Europe 2018» est le premier examen de la manière dont les 33 pays membres de l'EEE (y compris les 28 États membres de l'Union européenne) ont évalué les risques liés au changement climatique. en développant des politiques d'adaptation pour faire face à ces risques.
L'adaptation est essentielle pour que l'UE dans son ensemble soit mieux préparée à faire face aux effets des vagues de chaleur, des inondations, des sécheresses et des ondes de tempête. Le rapport est basé sur une enquête réalisée par 24 des 33 pays membres de l'AEE. Des informations pour d'autres pays ont été recueillies auprès de Climate-ADAPT (Plateforme européenne d'adaptation au changement climatique) et d'autres sources d'information publiques.
Le rapport vise à promouvoir une meilleure compréhension entre les experts et les décideurs impliqués dans la planification de l'adaptation. Les résultats contribueront à une prise de décision et à une adaptation mieux informées dans des secteurs vulnérables clés, tels que l'agriculture, la pêche, la protection de la biodiversité, l'aménagement du territoire et le développement des infrastructures. Ils aideront également à informer l'évaluation en cours de la Commission européenne de la stratégie d'adaptation de l'UE.

Disponibilité des évaluations dans les différents pays de la Communauté Européenne ou associés

Les évaluations nationales identifiant les vulnérabilités et les risques liés aux changements climatiques dans divers secteurs constituent la source d'information la plus importante pour le développement de politiques nationales d'adaptation au changement climatique. De nombreuses évaluations ne s'arrêtent pas à l'identification des risques, mais elles informent également des mesures d'adaptation appropriées pour réduire ces risques.
Le rapport de l'AEE recommande que ces évaluations tiennent compte des changements climatiques conjointement avec d'autres développements pertinents, tels que les changements démographiques et le développement économique.
Le rapport a également identifié des lacunes de connaissances dans les évaluations actuelles, par exemple, comment les impacts du climat en dehors de l'Europe peuvent affecter l'Europe à travers les relations commerciales ou la migration induite par le climat.
Le rapport suggère qu'un engagement continu avec les parties prenantes-clés dans les secteurs vulnérables au changement climatique est essentiel pour améliorer les résultats de l'évaluation et leur adoption dans les politiques d'adaptation. L'adaptation au changement climatique partage des caractéristiques communes avec la prévention des catastrophes et la réduction des risques. Par conséquent, l'apprentissage entre ces deux domaines politiques et la prise en compte des évaluations nationales des risques dans les évaluations du changement climatique peuvent améliorer la planification de l'adaptation.
Sur la base des expériences rapportées, le rapport recommande une mise à jour régulière des évaluations nationales des risques et de la vulnérabilité au changement climatique, tous les cinq ans environ, pour s'assurer que les plans et politiques d'adaptation sont tenus au courant des derniers développements scientifiques et sociétaux.
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :