La Cour des Comptes dénonce le gachis de l'écotaxe

Publié le par Novethic via M.E.

"Gâchis", "échec stratégique", "abandon coûteux"... Dans son rapport annuel, la Cour des comptes accable la gestion de l’écotaxe poids lourds. Elle dénonce un manque à gagner de 10 milliards d’euros et l’occasion manquée d’un "instrument pertinent de politique des transports".

L’échec de l’écotaxe : un "cas d’école" pour Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes. Dans son évaluation annuelle des dépenses publiques, l’institution de la rue Cambon accable l’écotaxe poids lourds et dénonce un fiasco.

Pourtant, l’écotaxe était à l’origine portée par "une volonté politique forte bien installée dans ses objectifs environnementaux", rappelle Évelyne Ratte, présidente de la 7ème chambre. Issue du Grenelle de l’environnement mené par Nicolas Sarkozy, elle devait taxer les camions français et étrangers qui transportent des marchandises sur les grandes routes gratuites françaises. Le but : inciter les entreprises à se tourner vers des modes de transport moins polluants et favoriser les circuits courts. Les recettes devaient être réinjectées dans le développement de nouvelles lignes de train à grande vitesse. La suite sur Novethic